Blog

Pourquoi dit-on que "la nuit, tous les chats sont gris" ?

Un chat d'une certaine couleur ne se distingue pas la nuit, d'un chat d'une autre couleur puisque l'absence de lumière donne une teinte uniformément grise à leur pelage. On ne pourra pas accuser ce chat plutôt qu'un autre d'avoir commis un larcin.

Sous une faible intensité lumineuse, tous les objets paraissent d'une couleur uniforme, aussi ne peut-on identifier le chat qui a commis un méfait. Quand des personnes malhonnêtes commettent une mauvaise action dans des circonstances assez obscures pour qu'on ne puisse pas les soupçonner, elles bénéficient du même doute que le chat aperçu la nuit.

Pourquoi dresse-t-on des animaux pour le cirque ?

Le spectacle des exercices difficiles exécutés par des animaux plaît beaucoup aux enfants, mais les animaux ne le font pas naturellement. Le dressage demande beaucoup de répétitions, de patience, de douceur et aussi de sang-froid et de courage quand il s'agit de fauves.

Qui n’a jamais entendu parler des jeux du cirque sous l’empire romain?... Ainsi le terme « cirque » dérive du latin circus qui signifie « circulaire » par allusion à la forme de l’enceinte où se déroulaient les jeux publics de la Rome antique. Ces jeux, ainsi que les montreurs d’ours et les ménageries privées furent à l’origine du cirque moderne apparu en 1768 lorsque Philippe Astley, de la cavalerie britannique, eut l’idée de créer une piste ronde à Londres pour le dressage des chevaux de voltige. Cet espace ouvert, ne permettant aucun trucage, fut adopté par les funambules, équilibristes et jongleurs qui produiront leurs numéros les uns à la suite des autres sans autre but que celui d’attirer un public avide de distractions, de sensations fortes, mais aussi de merveilleux et d’enchantement. Plus tard, vers 1820, furent introduits les chapiteaux, ce qui favorisa la mobilité des cirques. Tous les cirques ne se produisent toutefois pas sous chapiteau. Une dizaine d’années plus tard vint l’ère coloniale, période pendant laquelle on commença à importer en grand nombre des animaux sauvages d’Afrique et d’Asie. Les cirques les exhibèrent d’abord dans des cages roulantes placées autour de leurs chapiteaux. Le public qui venait d’abord observer ces animaux exotiques, assister aux repas des fauves ou à l’entrée des dompteurs dans les cages, vint ensuite - consécutivement à l’invention de la cage démontable - sous le chapiteau assister au dressage des fauves au centre de la piste. Durant cette période honteuse de l’histoire occidentale - mais est-elle vraiment derrière nous? - on exhiba et collectionna aussi des humains « exotiques » (indigènes) ou « monstrueux » (nains, géants, obèses, individus difformes) dans un but soi-disant éducatif… Le cirque traditionnel commença à perdre de sa popularité après la seconde guerre mondiale. Entre 1970 et 1980, de grandes enseignes disparurent et les faillites se succédèrent. Parallèlement, une nouvelle forme de cirque émergea au cours des années 1980, une forme de beaucoup plus recherchée sur les plans de la créativité et de l’esthétisme, et qui – il n’est pas trop tôt! – tourne le dos à l’utilisation des animaux tant sauvages que domestiques. L’ancienne forme perdure mais poursuit heureusement son déclin grâce notamment aux protestations d’un public plus civilisé et averti. 

Le dressage savant est un art pra lequel le dompteur présente un spectacle original, par le fait que les animaux imitent les gestes des hommes. L'animal, chez le quel on a créé et entretenu des automatismes, par une patiente éducation, se comporte 'une manière inhabituelle, aussi bien obéissant que facétieux, comme s'il avait acquis de l'intelligence. Certains numéros ont une réelle valeur esthétique, comme les exercices de haute-école. Le risque encouru par le dompteur de bêtes féroces entre aussi dans le succès de ces exhibitions.

Pourqoi les arbres se rejoignent-ils au bout de la route ?

Nous avons cette impression, mais en réalité les arbres ne se rejoignent pas. Plus les arbres sont loin, plus ils semblent petits et plus la distance qui sépare les 2 rangées semble diminuer.

Pourquoi y -a-t-il un arc-en-ciel ?

Quand le soleil brille, et qu'il pleut en même temps, la lumière du soleil est séparée en 7 couleurs par les gouttlettes d'eau. Sans le soleil et sans la pluie, il n'y a pas d'arc-en-ciel.

L'arc-en-ciel est un phénomène optique qui se produit lorsqu'il pleut et qu'il fait soleil en même temps. Il donne un dégradé de couleurs qui offrent toutes les teintes existantes à la vue sauf le magenta.
C'est en fait un spectre lumineux décomposant les couleurs et qui nous les fait observer en dégradé.

Le magenta n'existe pas car il n'a pas de radiation pure. Les arcs-en ciel ne peuvent donc exister que s'il pleut et qu'il fait soleil sachant que la lumière de ce dernier sépare les couleurs grâce aux gouttes d'eau. Il faut donc que les deux conditions soient réunies.

Qu'est-ce qu'un château d'eau ?

Le château d'eau est un énorme réservoir destiné à distribuer l'eau dans les maisons.

Pour cela, on le construit sur une hauteur, comme autrefois les châteaux, ou bien, on le place sur une tour afin que l'eau ait assez de pression pour circuler dans les tuyaux jusqu'aux maisons éloignées.

220px chateau d eau trappes

 

 

 

 

https://www.espace-sciences.org/multimedia/jeux/le-chateau-d-eau

Pourquoi ne voit-on que le mât quand le bateau est loin ?

La Terre étant ronde c'est la partie la plus élevée du bateau qui apparaît tout d'abord à l'horizon avant que la coque ne se découvre petit à petit.

Quand le bateau s'éloigne, la coque semble s'enfoncer dans l'eau, alors que le mât reste encore visible.

https://www.espace-sciences.org/multimedia/audios/pourquoi-ne-voit-on-que-le-mat-quand-le-bateau-est-loin

Pourquoi ka neige ne fond-elle pas sur les montagnes en été ?

Dans certains endroits, et notamment dans les hautes altitudes, malgré le soleil d'été, il fait toujours très froid en haut des montagnes, et la neige située sur les montagnes ne fond pas, même en été.

On appelle cela les ''neiges éternelles''.

Si la neige ne fond pas en été, c'est d'une part en raison de l'altitude élevée de ces montagnes.
En effet, plus on monte en altitude, plus la température baisse, et donc plus il est difficile pour la neige de fondre.
Il arrive cependant qu'en été, de jour, la température avoisine les 0 degré, mais les nuits là haut sont si fraîches que la neige n'a pas le temps de fondre.
D'autre part, la neige qui est tout de même parvenue à fondre est bien vite remplacée par des chutes de neige, et ce même en été !

 

Pourquoi il y a des montagnes ?

Au cours des siècles, la surface de la Terre s'est ridée et plissée, produisant des creux et des bosses.
Les creux forment des vallées où coulent les rivières. Les plis font des montagnes ou encore de simples collines.

Certaines plaques sont entrées en collision ! Même si ce processus prend plusieurs milliers d'années, quand deux plaques se rencontrent, ils se montent l'un sur l'autre. Cela crée les montagnes.

Aujourd'hui encore, les continents s'écartent les uns des autres de quelques millimètres par an. Cela est tellement peu qu'on ne s'en rend pas compte. Seul les scientifiques sont capables de le mesurer.

 

Le connétable

La charge de connétable était immense :

- commandement des généraux et des princes de sang,

- responsable de la milice du roi,

- pouvoir de justice,

- partage du butin pris,

- marche des troupes,

- réception des redditions des villes assiégées.

Cette charge existait depuis 1218 et fut supprimée par Louis XIII en 1627. Elle fut rétablie par Napoléon I° en 1804.

Les médailles de Louis XIV

En 1686, ne pouvant pas encore chasser suite à l'opération de sa fistule, Louis XIV disparaissait dans son cabinet de curiosité et il contemplait ses médailles.

En 1664, il n'en avait aucune.

Mais, en 1691, il détenait 7 000 médailles modernes, et 14 000 médailles antiques.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×