la baie ensoleillée

La baie ensoleillée

Poème adolescent sur l'amour et ses fantasmes.

 

La baie ensoleillée

 

Quelle est cette douce chaleur qyu l'envahit ?

Dans ma semi inconscience me plongeant ainsi

Dans un monde paradisiaque qui me donne

ce sentiment de bien-être, et de vie.

 

Mon esprit commence à s'éclaircir, à émerger

De ce doux endroit que je me prends à aimer

Mes paupières lourdes de sommeil mérité

Ont peur de s'ouvrir par crainte de tout oublier.

 

Je sens une présence à mes côtés qui m'apeure

C'est de là que provient cette chaleur.

Puis, je me souviens des précédentes heures

C'est alors que la différence se fait entre la peur et mon coeur.

 

Nous étions enfin seuls pour vivre notre amour.

Nous verrons alors notre liberté au fil des jours.

Comme tu le disais à tous :"chacun son tour

De connaître le bonehur, et c'est le nôtre pour toujours !"

 

Toi, tu dorzs enhcore et insouciant

Dans ton sommeil, tu as l'air si innocent.

Ton visage si masculin, est alors celui d'un enfant.

Je te regarde, te caresse du regard, mais depuis combien de temps ?

 

Après ce que tu as fait pour nous,

Après cette nuit protégée de tes bras,

Je te laisse te reposer dans ces draps de soie.

Je me lève et mes pas me conduisent là-bas.

 

Par cette baie qui laisse pénétrer

Les rayons du soleil avides de dévoiler

Les secrets qui ont appartenu à la nuit passée/

je découvre le paysage par cette baie ensoleillée.

 

Tes bras m'enserrent alors.

Que je me sens bien contre ton corps.

Si chaud, su précieux et si fort,

Caressé par le soleil et ses rayons.

 

Nous avons véu dans ce lieu créé

Pour que nous soyons heureux et oublier

Les problèmes divers de nos aînés.

Mais nous n'oublierons cette baie ensoleillée.

 

Je crois que cette baie est magique.

C'est un endroit si féérique

Où j'ai passé des moments magnifiques

Inondés d'amour, de regards obliques.

 

1987

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×